Chers clients, l'usine de fabrication ainsi que nos magasins 
seront fermés du 1er Août au 28 Août inclus pour congés annuels.

Vos commandes seront disponibles en magasin ou expédiées à partir du 29 Août.

Merci pour votre compréhension.

Choisir ma véranda

Vérandas
             aluminium
     

  Bien choisir sa véranda

    Pièce à vivre ou jardin d'hiver, imaginer sa véranda
   est un projet personnel important, un investissement durable qui valorisera votre patrimoine.

 

Votre projet est unique

Véritable écrin de verre, votre véranda va abriter vos rêves, vos moments de vie bercés de convivialité, de détente et de confort.

Clarté élégance et raffinement, la véranda devient le cœur de votre maison, vous invitant à partager des instants de bien-être et de sérénité.

 
   
     

Avant de commencer votre projet, voici quelques petits conseils bien utiles

- Vous devez contrôler le POS (Plan d’Occupation des Sols) ou PLU (Plan Local d’Urbanisme), ainsi que le COS (Coefficient d’Occupation des Sols) de votre terrain,

- Vous devez également vérifier que les surfaces cumulées de votre maison et de votre future véranda ne dépassent pas la surface totale autorisée.

 

Ensuite, en fonction de la surface souhaitée de votre véranda, vous devrez demander auprès de votre Mairie :

Depuis le du 1er janvier 2012 toutes les extensions de moins de 40 m2 de surface de plancher nécessitent uniquement une simple déclaration préalable de travaux.ou un permis de construire, pour une surface de véranda supérieure à 40m².

 

 

Votre Technicien

MATECO VERANDAS

vous assiste et constitue

votre dossier complet afin de

faciliter les démarches !

   

Une infinie variété de formes, de styles et de finitions

Votre Conseiller MATECO vous aidera à choisir votre véranda 
en vous offrant des solutions techniques innovantes vous garantissant
le plus grand confort, et bien sûr, la fiabilité et la pérennité d’un matériau
pur et recyclable : l’aluminium.

 
 
   

#1 - Concrétiser son projet de Véranda
en 20 questions

Réalisé en partenariat avec Côté Maison, le site expert de la décoration en France, Profils Systèmes vous propose de répondre à toutes vos questions concernant votre projet de véranda. Démarches à suivre, normes existantes, formes, matériaux, superficie de la véranda.... Découvrez la première partie de notre livre blanc "Concrétiser son projet de Véranda en 20 questions".

1 - Quelles sont les démarches à suivre avant de construire une véranda ?

Dans un premier temps, rendez-vous en mairie pour connaître le PLU (Plan local d'urbanisme, amené à remplacer le POS). Il détermine les normes réglementaires selon le secteur de votre maison. Renseignez-vous également sur le COS (Coefficient d'occupation des sols) de votre terrain pour obtenir la surface maximale potentielle de votre habitation. Vérifiez aussi que les surfaces cumulées de votre maison et de votre véranda ne dépassent pas la surface totale autorisée.

Une fois ces renseignements pris, récupérez auprès de la mairie une autorisation de travaux si le projet de véranda est égal ou inférieur à 20 mètres carrés. Et un permis de construire pour un projet de véranda supérieur à 20 mètres carrés. Dans les zones urbaines, le seuil limite est de 40 mètres carrés.

À noter que depuis le 1er mars 2017, tous les projets dépassant les 150 mètres carrés de surface de plancher totale demandent un permis de construire et l'intervention d'un architecte.

 

2 - Quelles sont les normes existantes pour la construction d'une véranda ?

Comme toute nouvelle construction, la véranda est soumise aux mêmes normes que le reste de la maison. D'après la RT2012 (réglementation thermique), une faible consommation énergétique est demandée. À commencer par une bonne isolation, de grandes ouvertures et des matériaux réglementaires.

Le professionnel choisi doit être certifié, preuve de son sérieux et de son savoir-faire. À titre d'exemple, les vérandas homologuées par le CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment) sont certifiées conformes à l'offre annoncée par le constructeur.

 

3- Comment concevoir la forme de sa véranda ?

Souvent construite après l'habitation principale, la véranda demande à s'intégrer au mieux à la maison existante. Elle peut être l'extension d'une pièce ou un nouvel espace à part entière.

De nombreuses configurations possibles permettent d'adapter chaque projet au bâtiment déjà présent : en appui, multi-pentes ou en épi. La véranda peut ensuite prendre une forme Rayonnante (en demi cercle), En L avec noue ou avec arêtier (angle entrant ou sortant), Victorienne ou Victorienne en T ou en L (avec un toit en pente arrondi) ou Intégrée (avec un double toit).

Selon le style de la maison, la véranda s'inscrit dans la continuité de l'architecture ou au contraire se pense bien distincte, à condition d'apporter un certain cachet à l'ensemble. Des logiciels 3D permettent aussi de visualiser le projet en conditions réelles pour être au plus près de vos attentes.

 

4 - Quels matériaux choisir pour sa véranda ?

Avec l'idée de réaliser une construction durable dans le temps, la véranda peut être bâtie avec du bois, du PVC, de l'acier ou de l'aluminium. La véranda alu représente la majorité du marché avec de nombreux atouts. Grâce à une rigidité naturelle, l'aluminium est inaltérable, stable et résistant aux aléas météorologiques ou aux chocs.

Décliné dans de nombreuses teintes, l'aluminium peut aussi s'adapter aux envies de chacun avec des finitions et textures variées : brillante, satinée, grainée ou lisse. Ses profilés sont aussi plus fins pour optimiser le vitrage et laisser entrer un maximum de lumière.

À noter que l'aluminium ne demande en guise d'entretien qu'un lavage à l'eau claire de temps en temps.

 

6 - Quel type de toiture choisir pour sa véranda ?

En panneaux, en verre ou en tuiles, la toiture de la véranda aluminium se personnalise selon les envies esthétiques pour l'extérieur de la maison mais aussi, et surtout, selon le confort souhaité à l'intérieur de la pièce.

Les panneaux, en polycarbonate, représentent une solution de facilité. Simples à poser, ils ont de bonnes propriétés isolantes avec une épaisseur variable. Ils sont résistants avec un coût moindre par rapport aux autres options.

Avec la possibilité d'être vitré, le toit de la véranda se choisit avec soin. L'isolation thermique doit être rigoureuse, la protection solaire conseillée pour éviter la surchauffe et l'éblouissement. Pensez aussi à l'option auto-nettoyante si la pente de toit le permet. Les jours de pluie, des panneaux de toiture acoustiques évitent d'être gêné par le bruit des gouttes.

7 - Quelles sont les différentes possibilités pour les chevrons d'une véranda ?

Dans une véranda aluminium, les chevrons représentent l'armature de la structure. Selon l'épaisseur du verre et sa taille, les chevrons demandent une portée plus ou moins importante.

À capot, à épine ou traditionnel, IPN Factory plein ou perforé, « à la française » ou tubulaire : de nombreuses options permettent de choisir les chevrons les plus adaptés à son projet. Certains modèles proposent même d'intégrer des spots pour un design plus délicat.

8 - Comment choisir les fermetures (les volets et les portes) de sa véranda ?

Pour une meilleure sécurité, la véranda nécessite des fermetures optimales. Avec une grande surface vitrée, les volets représentent une réelle nécessité pour protéger au mieux les propriétaires d'un risque d'effraction.

Astucieuses, certaines vérandas sont conçues avec un chêneau breveté pour une pose ultérieure de volets roulants.  Ces volets peuvent être dissimulés, lorsqu'ils sont fermés, dans des coffres esthétiques. Avec un design de chéneau droit, galbé ou déporté, ces coffres s'intègrent à la véranda pour un ensemble esthétique.

Pour l'accès à la véranda, une porte avec une serrure 5 points est recommandée avec une sécurité maximale. Le verrouillage de la porte se fait à cinq emplacements et s'avère dissuasive lors des tentatives d'effraction.

9 - Comment choisir les ouvertures (les fenêtres) de sa véranda ?

Avec une grande partie vitrée, la véranda demande un verre de qualité, sécurisé et optimisé pour un meilleur confort.

En double-vitrage, les fenêtres alu cachent aussi de nombreuses performances. Doté d'un VIR (Vitrage à isolation renforcée), la véranda est mieux isolée. En hiver, ce vitrage garde la chaleur à l'intérieur et maintient une température homogène. En été, il réduit les apports de soleil et adoucit la lumière. C'est tout l'avantage de la fonction de contrôle solaire.

Selon l'emplacement de la maison, une isolation phonique peut aussi être nécessaire afin d'occulter le bruit alentour. Pour des raisons de sécurité, un vitrage feuilleté (type SP10) est une option à envisager. Il limite les blessures en cas de casse en retenant les éclats et il retarde les cambrioleurs lors des tentatives de vol.

Les fenêtres sont aussi l'occasion de personnaliser la véranda avec une, deux ou trois ouvertures, des fenêtres à galandages, etc. L'idée est d'optimiser le clair de vitrage pour bénéficier d'un maximum de lumière naturelle.

10 - Comment éviter les problèmes d'isolation dans une véranda ?

Avec des matériaux innovants, performants et de qualité, la véranda bénéficie d'une très bonne isolation pour profiter de la pièce tout au long de l'année.

Vitrage isolant ou profilés à rupture de pont thermique permettent une parfaite étanchéité à l'air, à l'eau et au vent. La véranda profite aussi d'un grand vitrage et optimise la chaleur naturelle dans la maison, surtout en hiver.

Des aérateurs situés au bas des fenêtres assurent aussi une bonne ventilation de la pièce par les portes et les fenêtres, même fermées. Ils ventilent la véranda, en réduisant l'humidité et la condensation.

A suivre...